Le mariage pour tous les couples, c’est maintenant !

13 février 2012

Le mardi 14 février 2012, dès 16h30 place de l’Hôtel de Ville à Paris, la plateforme des « Jeunes LGBT avec Hollande » et l’association Homosexualité et Socialisme (HES) s’emparent du symbole de la Saint-Valentin pour défendre la proposition de François Hollande d’ouvrir le droit au mariage à tous les couples.

Recréant le baiser de l’Hôtel de Ville de Doisneau, les militants et les passants seront invités, à 17h précises, à s’embrasser dans un kiss-in pour l’égalité.

Alors que de plus en plus de pays européens ont ouvert le mariage à tous les couples, la France reste profondément en retard sur cette question. En effet, depuis le Pacs mis en place par le gouvernement Jospin en 1999, aucune avancée majeure n’a été faite pour l’égalité des droits pour tous.

Mesure progressiste aujourd’hui largement partagée par l’opinion publique, le droit au mariage pour tous constitue un marqueur fort du projet de François Hollande, pour qui mettre un terme à toutes les discriminations est une priorité.

2012 est l’année du changement et le mariage pour tous les couples, c’est maintenant !

Pour s’inscrire sur l’événement facebook :
https://www.facebook.com/events/383746398308709/

2 commentaires

  1. DARD dit :

    Le PACS me parait être une mesure républicaine forte d’égalité économique, largement suffisante, le mariage ouvrirait inévitablement sur l’adoption, et je ne vois pas la nécessité de marquer à vie un enfant en le privant soit d’un père, soit d’une mère : il a besoin des deux.
    Quant à ceux que le besoin tarauderait, plutôt que l’adoption il existe une méthode écologique qui a fait ses preuves depuis quelques millénaires, libre à chacun de la pratiquer sans exiger de la société des gages discriminatoires — je ne trouve pas très astucieux de tomber dans l’intégrisme libertaire pour espérer gagner quelques milliers de voix (au risque d’en perdre plus encore).
    Ce n’est pas une critique (qui suis-je pour pouvoir me le permettre), mais juste l’expression d’un avis personnel, ma tolérance s’arrête aux limites de ce que je considère comme mon domaine privé, dans lequel je ne supporte aucun prosélytisme, quoique de gauche j’ai cependant quelques valeurs de droite, dont celle-là.
    Courtoisement
    John Sylver

  2. MathildeC dit :

    « Marquer à vie un enfant en le privant soit d’un père, soit d’une mère : il a besoin des deux ».
    Monsieur Sylver, dans votre monde, chaque enfant a un père et une mère? Dans le mien, nombreuses sont les familles monoparentales, pour ne citer que le manque d’un seul parent. Moi je crois que ce dont un enfant a le plus besoin c’est d’amour et de structure. En quoi ouvrir le mariage aux homosexuels entrerait dans votre domaine privé?

Réagissez